25,00

Jeremiah Day

« If It’s For the People, It Needs To Be Beautiful », She Said

Accompagnant une série d’expositions et d’événements en 2020, cette monographie offre la première perspective complète et globale sur le travail de Jeremiah Day en tant qu’artiste, interprète, chercheur et enseignant. En détaillant les travaux spécifiques de Day et l’évolution entre arts visuels et arts du spectacle, entre la réflexion politique et l’engagement, cette publication se veut un ouvrage de référence sur l’héritage des dialogues entre danse et arts visuels dans les années 1960 et 1970 et les modèles de pratique culturelle hérités du travail de Hannah Arendt.

Artiste américain installé à Berlin, Jeremiah Day (né en 1974 à Plymouth) réexamine dans son travail les luttes politiques et conflits récents, en révélant leurs contextes et traces subjectives. Pour ce faire, il a développé une forme narrative dans laquelle les réalités personnelle et politique s’entremêlent, offrant ainsi une vision toute singulière de ces moments d’histoire parfois oubliés.
La spécificité de sa démarche réside dans une approche transversale. Élève et collaborateur régulier de Simone Forti, l’une des pionnières de la Post-Modern Dance, il a fait de la performance une pratique désormais centrale et structurante. Depuis 2014, Jeremiah Day a en effet présenté de nombreuses performances, qui combinent mouvement, improvisation, photographie et spoken word, afin d’aborder des sujets historiques et politiques universels, mais dans une perspective intime et incarnée.

192 pages Edition trilingue (français / anglais / allemand) - Textes : Alain Cueff, Fred Dewey, Julia Robinson, Angelika Stepken et Jan Verwoert

Co-édition : What You See Is What You Hear, en partenariat avec le centre d’art Le Lait, Albi, la Badischer Kunstverein, Karlsruhe et la Villa Romana, Florence. Avec le soutien du CNAP.

Design graphique : Will Holder

Dépôt légal : décembre 2021

ISBN : 978-2-919217-15-1

cliquez n’importe où pour revenir (esc)